- Québec, 15 Octobre 2004 -
(Christian, Québec)


Re-bonjour fans de Mets !

Après une attente folle de deux semaines, soit depuis le show du 3 octobre à Mtl, j'avais enfin la chance de voir (ou plutôt revoir) mon band préféré.
Ici, MetallicA, c'est pas comme ailleurs. Nous sommes une beaucoup plus petite ville que Montréal, on dirait quasiment un " gros village ". Donc, vous devinerez que tout le monde ne fait que parler de MetallicA. Que ce soit au boulot durant la pause, au hockey après la partie, en famille, entre amis, MetallicA revient inlassablement sur le sujet.
Avant la venue des Horsemen, les questions étaient: " Vas-tu voir MetallicA ??? Ha oui ! Quel soir ??? Ha ouin !!! À Montréal et à Québec ??? Tu trippes vraiment toi !!! "
Depuis la venue de MetallicA, les mêmes personnes reviennent me voir en me disant: " Maudit, j'aurais donc dû y aller ! Tout le monde dit que c'était hot ! J'te comprends d'avoir vu deux shows !!! "
Voici donc pour vous, fans du meilleur band au monde selon moi (et selon 2-3 autres personnes aussi...lol), voici donc mon résumé du show du 15 octobre à Québec.

Nous sommes donc le 15 octobre, je roule direction Québec Centre-Ville. Il est 17h45 et je suis presque arrivé au Colisée Pepsi. Pourquoi arriver si tôt me direz-vous ? Parce que la bande de caves qui s'occupent de la sécurité au colisée n'a prévu que de faire pénétrer 15.000 personnes, une par une en les fouillant, c'est pas mal plus long. Cela a eu pour conséquences la veille de voir GODSMACK débuter son show alors qu'il y avait une filée incroyablement longue qui s'impatientait dehors, et des gradins vides à l'intérieur. Les gens du Colisée avaient prévus de faire entrer les fêtards par une seule entrée (au lieu de 4 comme à l'habitude), idée plutôt idiote de leur part. J'étais même pas au show du 14 et je suis en crisse (pour nos amis Européens, être en crisse est un état d'esprit typiquement Québécois qui se traduit comme ceci: AAAARRRKKKKGGGGGGRRRRR !!!!!!!!!!! )... imaginez si j'y avais été !!!

Donc j'arrive tôt pour le show, question d'être sûr de ne rien manquer. Après avoir mangé 3 hot-dogs au très vétuste Colisée Pepsi, je me dirige vers mon siège et le show débute quelques instants plus tard.

Je me suis rendu compte très rapidement que je n'étais pas le seul à être arrivé tôt, car dès les premières notes de musique, la plupart des fans avaient déjà rejoint leurs sièges ! Pour la 2ième fois en 2 semaines, GODSMACK m'en fait voir de toutes les couleurs, donne une très bonne prestation, au grand plaisir de la foule qui est très bruyante. D'ailleurs, les gens de GODSMACK ont promis de revenir visiter Québec lors de leur prochaine tournée, puisque la foule embarquait énormément. Le chanteur de GODSMACK parlait beaucoup plus lentement qu`a Montréal, sachant fort bien qu'il devait faire ainsi s'il désirait être compris par cette foule remplie de "frenchies".

Donc, après une première partie fort bien réussie, me voici donc prêt à renouer avec mes idoles, qui passeront tout prêt de moi, puisque mes sièges sont du bon bout de la patinoire cette fois !

Les METs font leur entrée, acclamés par une foule en délire, qui je dois bien l'admettre, est beaucoup plus bruyante que celle de Centre Bell malgré les 6.000 sièges en moins. INCROYABLE !!! J'en ai encore la chair de poule rien qu`à y penser !

Les lumières de la scène s'allument une par une, au rythme de Blackened, les gars de MetallicA font preuve encore une fois de leur talent, et jouent comme des diables déchainés qui auraient trouvé moyen de sortir de leurs cages ! Blackened, Fuel, Disposable Hero, SANITARIUM (enfin !) one, sandman, sad but..., no leaf clover et fight fire (crisse !) , en plus de Master, Nothing else matter, wasting my hate, I disappear, creeping death, ride the lightning, St-Anger et surtout, comme plat de résistance, seek and destroy pour terminer.

Encore une fois, de grands titres oubliés, Frantic, for whom et j'en passe, mais quel spectacle !!! Je n'ai jamais vu une foule aussi ennivrée, aussi bruyante et surtout, aussi complice que celle de ce spectacle. C'est pourtant pas le premier que je vois ( juste le 9 ou 10 ième de MetallicA en ce qui me concerne). Malgré le fait que le son soit beaucoup moins bon qu`à Montréal, que le Colisée de Québec semble aussi vieux que celui de Rome, malgré le fait que la bière d'une micro-brasserie dont je tairai le nom, soit en vente exclusive bien qu'elle ne soit pas buvable, malgré le fait qu'il fasse chaud à cause de la ventilation déficiente, malgré le fait que les sièges soient aussi confortables au Colisée que le trottoir en face de chez vous, malgré tout cela... ha oui, malgré le fait aussi que c'est impossible de se promener sans sentir le dessous de bras du gars d'en face parce que t'es serré comme une sardine dans les corridors, et aussi malgré le fait qu'ils ne vendaient que des crisse de hot-dogs au resto : oui j'ai préféré ce show à celui de Montréal !

La foule était vraiment intense ! Kirk Hammet avait le bon mot pour la décrire à la fin du spectacle, prenant le micro en criant : "Québec, you ROAR !!!!" et James d'ajouter à son tour " that's why Metallica love you, that's why we're here this two nights"

Tout à fait époustouflant ! En terminant, une dernière observation: imaginez la foule de Québec dans un amphithéatre ayant la classe du Centre Bell de Montréal... 21.000 malades , fous de musique, qui crient à s'époumonner ! Ca, ça serait hot !!!

Merci de m'avoir lu, et on se dit peut-êtreà la prochaine pour une autre review en 2004, car j'ai comme projet de me rendre en Californie vers le mois de décembre, et devinez qui sera en concert en même temps ??? HAHAHA !!!

Christian Béchard, Québec, Canada.

 

- Review 2 -
(Guillaume, Québec)

Encore une fois pour ce show c'est ma soeur, ma fidèle comparse dans ce trip de 4 shows de MetallicA qui est allée faire la file. Je l'ai rejointe avec un de mes potes qui était venu l'été dernier au parc jean drapeau voir les Mets. Précisons que l'an dernier on était a environ 100 pieds de la scène... Je l'ai prévenu que ce ne serait pas la même chose cette année avec la scène centrale.
Comme la veille les portes ouvrent a 18h. On s'était fait un petit plan de match pour avoir les meilleures places possibles et tout c'est déroulé a merveille. Il faut dire que nous étions les premiers à la porte, de l'entrée sud.
Une fois arrivé à la berrière il n'ent revient tout simplement pas de la proximité de la scène et a l'air d'un enfant... comme moi d'ailleurs.
On écoute Godsmack avec une seule envie : voir MetallicA brûler le colisée. Godsmack nous sert le même show pour la quatrième fois et le moment tant attendu arrive un peu plus d'une heure plus tard.
Lors des premières notes de l'intro on devient fous et on crie, cela nous rappelle de beaux souvenirs de l'été passé. C'est encore une fois le doublé "Blackened-Fuel" qui ouvre le show puis No Leaf Clover, une toune que mon ami adore. Il est donc très impatient de voir le resultat sans l'orchestre. Il a l'air ravi!!
Maintenant le titre que j'attendais depuis le premier show de montreal : The Four Horsemen! Nos quatre cavaliers de l'apocalypse nous en mettent plein la vue et les oreilles, je suis comblé!!
Sad But True, Welcome Home Sanitarium, Jaymz est en feu et il nous la chante avec beaucoup d'émotions. A la fin il nous dit qu'il adore jouer cette chanson.
On a même droit à Ride The Lightning. C'est là qu'on voit qui connait bien MetallicA... Plusieurs ''big fans'' regardent le spectacle en se demandant quel est ce titre bien que Jaymz l'ait annoncé avant de le jouer. Suis St.Anger qui fait encore une fois ''slammer'' les fans comme des déchaînés. Maintenant c'est I Dissapear, puis Creeping Death sur laquelle les ''Die Die Die'' nous donnent la chair de poule...
Du Old school, avec Fight Fire With Fire et Disposable Heroes. Les puristes ce font entendre. C'est fou de voir des gars de 40 à 50 ans crier comme des jeunes de 20 ans...S'enchaînent les hits habituels, Nothing Else MAtters, Master Of Puppets, One et finalement Enter Sandman.
Dernier rappel : Wasting My Hate! On nous a habitués à des Dyers Eve, No Remorse, Metal Militia et autres, et on nous sort une chanson que presque personne ne voulait entendre...ce quoi refroidit considerablement la foule. Quelle fin décevante!!
Une chance qu'il nous restait de quoi à se mettre sous la dent ! Seek & Destroy nous fait lâcher l'énergie qui nous restait. Les gars saluent la foule qui leur sert une merveilleuse ovation !! Encore une fois je ne repars pas les mains vides (a setlist, un pic et un drumstick de Sully et bien sûr, quelques pis de MetallicA).

Comme conclusion à mes 4 shows je peux vous dire que je suis le gars le plus heureux de la terre : un meet 'n greet, 4 shows de fou, des setlist remplies de surprises, (on n'a qu'à penser à The Unforgiven)... On a eu droit à ce qu'on voulait! Une manquante tout de même : For Whom The Bell Tolls. A part ça j'ai entendu les tounes que je voulais entendre, je suis on ne peut plus satisfait!!! J'attends déjà la prochaine visite des Mets en sol canadien.

Guillaume Turgeon, Québec, Canada.

Ce concert est une date ajoutée. Il était destiné à soutenir la radio québécoise Choï, sous le coup d'une décision de justice sévère visant à moyen terme à la fermeture de la station.
Plus d'infos sur Choï FM